Wiseguy Attitude

Édition : #05
Nom: Nils & Jörg
Date : 30 septembre


Instagram: ende_denim
Nils porte les Charger Vert Armée Large Bretelles No. F3010.

Instagram: joerg_blue_denim
Jörg porte les bretelles larges Crazy Horse Flex Schorem Barber Pole No. F2123

Parlez-nous un peu de vous s'il vous plaît ? Que fais-tu dans la vie normale ?
Notre plaisir. Nous faisons des choses totalement différentes comme vous le découvrirez :

Jörg : Coiffeur professionnel, barbier et auparavant une formation de graveur.
Nils :
majeur en mathématiques et actuaire, travaille en tant qu'associé dans une société de conseil mondiale.

Qu’est-ce qui vous a poussé à commencer à vous habiller comme vous le faites ? Comment décririez-vous votre style et comment votre façon de vous habiller a évolué au fil des années ?
Jörg :
J'ai toujours aimé le denim et je portais par exemple du Levi's 501 ou du Diesel ou du G-Star. Des marques que tout le monde connaît. Au fil des années, mon goût a évolué vers le denim selvedge de meilleure qualité. Des tissus plus lourds, tissés traditionnellement, plus coûteux mais plus durables et surtout plus durables. Aussi, je me suis détourné des lavages industriels. Je voulais faire de ces jeans mes propres jeans.

Nils : J'ai eu quelques expériences déclencheurs qui m'ont rendu accro au denim selvedge de haute qualité. Quand j'avais environ six ans, mes parents m'ont offert un pantalon en jean et un gilet assorti de chez Levi's France. C'était mon « French Jeans », donc plutôt « de Nîmes ». Je l'ai adoré mais j'ai fini par grandir. N'ayant rien de comparable à trouver en magasin, je ne portais pas de denim jusqu'à ce que je fasse un échange étudiant au Texas à l'âge de 16 ans, lorsque ma famille d'accueil m'a offert un classique de tous les temps pour mon anniversaire, un Levi's 501 rétractable. Je suis donc allé dans la baignoire pour être bien ajusté et encore une fois, j'ai vraiment aimé le tissu et le denim sans savoir ce que je portais. De retour chez moi en Allemagne, j'étais une fois de plus à la recherche de ce denim brut non délavé et de la décoloration parfaite que le tissu obtient en le portant au fil du temps. Il a fallu un certain temps avant que je tombe sur des marques comme Edwin, N&F et Nudiejeans qui comprennent enfin ce que signifiait le selvedge.

Les deux : notre style est un héritage robuste, dirions-nous. Principalement du denim et du cuir avec des tissus en chambray et en coton. Jörg : et des casquettes. Nils (sourit) : ou des chapeaux. Les deux : le style est aussi dans les détails. Nos pièces sont sobres mais il y a toujours ce petit plus qui ajoute du piquant.

Y a-t-il des choses que vous portiez dans le passé et auxquelles vous ne toucheriez plus jamais ? Et quels produits considérez-vous comme vos produits à feuilles persistantes ?
Jörg :
Après avoir commencé avec le denim selvedge, je ne porterais jamais de jeans basiques ni de jeans avec de l'élasthanne ou du stretch.

Nils : Après avoir commencé avec le denim selvedge, je ne porterais jamais de jeans basiques ni de jeans avec de l'élasthanne ou du stretch. Aussi, je me suis complètement détourné des lavages industriels même lorsqu’ils sont présumés bien faits. Il n'atteint jamais l'original si vous me demandez.

Evergreens pour Jörg : des vestes en cuir, des pantalons en velours côtelé dans un look plus patrimonial des années 1930 aux années 1950 et le grand-père blanc classique ou la chemise boutonnée avec une jolie cravate.

Evergreens pour Nils : Ce n'est pas facile de répondre : je pense que les evergreens sont une belle paire de bottes, un jean slim, une chemise unicolore classique, un gilet et un bandana. Une veste en cuir ou un type3 iront bien ensemble. Comme je porte beaucoup de costumes, j'aime aussi les costumes de style héritage avec un nœud papillon ou la pochette classique reloaded. Parfois, j’utilise des bandanas comme pochettes de costume pour pimper un costume brut classique.

Avez-vous des idoles de style ?
Jörg :
Oui, Nils c'est (sourit), Johnny Depp et quelques autres #denimals sur Instagram.

Nils : Hmm, James Dean et Steve McQueen, Sean Connery ou Daniel Craig dans le rôle de James Bond. Bien sûr, je m'inspire aussi de #denimals sur Insta comme @joerg_blue_denim, @crap_shooting_sinner et bien d'autres.

Y a-t-il des produits que vous envisagez de porter mais qui ne sont pas encore entrés dans votre garde-robe ?
Jörg :
Oui, j'aimerais essayer quelques costumes pour hommes du rack Heritage.

Nils : Je ne dirais pas qu'il manque des pièces, par contre il y a toujours des marques que j'aimerais découvrir pour savoir ce qu'elles font différemment de celles que je connais ou que je porte régulièrement.

Les bretelles Wiseguy Original changent vraiment votre look et ajoutent une note très individuelle à votre style.

Nous avons parlé de la difficulté pour moi de m'habiller « intelligemment ». Des suggestions sur la façon de procéder en partant de zéro ? Pouvez-vous nous suggérer et nous montrer quelques super basiques dont vous avez absolument besoin dans une collection de garde-robe ?
Jörg et Nils :
Nous pensons que nous sommes tous les deux entièrement d'accord sur ce point.

Pantalon : Un Chino beige, légèrement fuselé si vous êtes mince, plus large au niveau des jambes si vous êtes plus grande et - quelle surprise ! - un jean bleu selvedge de haute qualité (Jörg préfère Iron Heart, Nils a un large choix de marques et préfère une jambe slim ou fuselée).

Bottes : Une bonne paire de cahiers qui peuvent également être combinés avec un pantalon chino ou un costume. Peut être Red Wing, Sandmanncraft, Chippewa. Le modèle dépend un peu de vos pieds, nous conseillons toujours d'en choisir un qui rende au mieux les relations pieds-jambes.

Chemise : Certainement une blanche unie, une chambray bleue et une chemise en jean pour les journées plus froides.

Gilet : Nous pensons tous les deux qu’un gilet est à la fois décontracté et élégant. Nous recherchons Captain Santos, Fit & Craft, Braves & Company, Indigofera et Blue Blanket. Pike Brothers a aussi de jolis styles.

Veste cool : Jörg aime Denham, nous aimons tous les deux les vestes cirées Rogue Territory, une bonne veste type3. Si vous souhaitez ajouter de la couleur, vous pouvez opter pour un vert olive ou un beige. Bien sûr, les vestes en cuir (les peaux de cheval sont les plus étonnantes), de marques comme Thedi Leathers, Schott, Fine Creek, sont toutes bonnes.

Casquette ou chapeau Pork Pie : Stetson ou Mayser Hats ou Brixton ou Diefenthal, grand choix parmi lesquels choisir.

Bretelles : les bretelles Wiseguy Original changent vraiment votre look et ajoutent une note très individuelle à votre style. Alternativement, une bonne et lourde ceinture en cuir. Ici, nous choisirions le bronzage végétal, car la couleur claire devient plus foncée et se transforme en un brun usé qu'aucun bronzage ne pourrait jamais obtenir.

Vous êtes très actif sur les réseaux sociaux ; Qu'est-ce qui vous motive et comment créez-vous du contenu intéressant de manière aussi régulière ?
Jörg :
L'échange avec d'autres personnes intéressées par la mode. J'aime montrer à des personnes partageant les mêmes idées comment je combine les choses.

Nils : Je n'aurais jamais commencé sans un bon ami de @cultizm qui m'a convaincu de bloguer puisque lui et d'autres membres de mon cercle d'amis m'ont dit que mon style était unique et méritait d'être montré à un public plus large. J'étais hésitant au début, mais lorsque ma communauté de followers s'est agrandie, j'ai été convaincu que je pouvais réellement aider les gens à créer leur propre style. Je me suis inspiré des autres et en plus j'aime beaucoup la photographie et l'esthétique. J’aime donc regarder des photos qui m’inspirent. Aussi pour les miens qui ont considérablement changé au fil du temps. J'ai ensuite découvert que les médias sociaux pouvaient devenir sociaux et j'ai introduit les #denimhangs en Allemagne après que le concept ait débuté aux États-Unis, en Indonésie et en Asie du Sud-Est.

Quand as-tu commencé à porter des bretelles ? Comment faire fonctionner les combinaisons ?
Jörg :
Je porte des bretelles depuis longtemps, en commençant par des pantalons plus larges comme les chinos qui leur donnent un look plus années 30-50.

Nils : J'ai intentionnellement aimé que les bretelles pendent du côté de ton pantalon et j'ai trouvé ça cool. De plus, les bretelles en cuir que les barmen les portent parfois, je pensais (peuvent vraiment) attirer l'attention sur votre garde-robe. J'ai donc eu envie de porter des bretelles lorsque j'ai rencontré Mike pour la première fois à New York et il m'a présenté la collection Wiseguy. Il y avait tout ce que je pensais rendre les bretelles cool puisque je n'aime pas non plus les clips personnellement.

Nils, vous et Mike vous êtes rencontrés à New York avant la pandémie lors d'une exposition de denim où Wiseguy exposait. Mike a adoré votre look et vous nous avez rendus fiers d'acheter une paire de nos bretelles Crazy Horse au début de Wiseguy - cela signifiait tellement pour nous ! Qu’est-ce qui vous a poussé à acheter une paire alors que vous obtenez normalement vos produits gratuitement ?
Nils : Eh bien, tout d'abord, je me sens honoré lorsque les gens me reconnaissent et aiment ce que je fais avec mon compte Instagram. J'ai également pris conscience au fil des années à quel point il est difficile de créer sa propre marque et combien de dévouement il faut si on le fait correctement ! J'ai rencontré de nombreuses petites entreprises avec des histoires étonnantes derrière elles. Ce sont précisément ces idées et ces concepts qui, au départ, sont très petits et locaux, avec une profonde dévotion derrière eux, qui poussent les gens à réaliser l'extraordinaire. Si je peux les aider à s'imposer dans la garde-robe des gens ordinaires et à les faire durer, je suis toujours heureux de les soutenir. C'est pourquoi j'ai acheté une paire de bretelles chez Mike. Ils sont bien faits, ont l’air cool et utilisent de bons matériaux. Et le design est plutôt simple avec une certaine contraction intéressante. Pour être honnête, ce sont vos mousquetons qui ont attiré mon attention à côté des fines bretelles en cuir, car j'ai trouvé cela intelligent, car vous pouvez utiliser vos passants de ceinture pour faire fonctionner les bretelles. De plus, pour être honnête, je ne reçois pas tous les produits gratuitement.

Pouvez-vous nous dire et nous montrer quels produits/marques vous plaisent le plus ?
Jörg et Nils :
Whoa, c'est une question difficile. De nombreuses marques différentes proposent des designs et des styles fantastiques, nous ne pouvons donc pas facilement dire : prenez ceci et cela et combinez-le avec ceci et vous serez prêt. Pour Jörg par exemple, le Iron Heart 777 coupé dans un denim plus épais est le pantalon parfait pour sa morphologie.

Jörg : Je les porte tout le temps dans le modèle IH777S21. Nils a une plus grande variété.

Nils : C'est vrai, j'aime beaucoup mon @tulpdenim 18oz sur mesure, mais aussi certains Tellason, 3sixteen, ainsi que le IH777S21 et le IH555S21 sont des denims fins. Il en va de même pour @benzakdenimdevelopers, ONI, Pure Blue Japan. Et beaucoup plus.

@blaumann_jeanshosen nous fascine aussi avec des pantalons, des gilets et des chemises, mais aussi des petites marques comme @companiondenim, @fitandcraft ou @captainsaintors méritent qu'on s'y intéresse.

Jörg : Il s'agit vraiment de savoir ce que vous préférez et quand vous vous sentez le plus à l'aise. Ce que nous pouvons tous deux dire, c’est que moins peut être plus. Nous essayons de ne pas combiner trop de motifs, de reprendre les couleurs avec des accessoires et d'utiliser à peine plus de trois couleurs.

Nils : Nous pensons que vous pouvez apprendre le style. Pour certains hommes, il s’agit avant tout de réduire les choix et les couleurs. Vous pouvez nous réserver comme guide de style et nous passerons une journée à acheter une garde-robe basique avec vous si vous le souhaitez.

Des mousquetons, des clips ou des boucles sur vos bretelles ? Cuir ou élastique ? Large, mince ou skinny ? Des réflexions et des suggestions à ce sujet ?
Cela dépend vraiment de la tenue, dirons-nous tous les deux. Nils n'aime pas les clips, Jörg utilise aussi des clips. Le cuir peut paraître plus rugueux et viril. L’élastique peut paraître plus fin, tout comme la largeur, une largeur plus petite est plus élégante qu’une version plus large. Bien sûr, une version plus large avec des passants et des boutons sur le pantalon pour l'enfiler retiendra le plus l'attention car on ne la voit pas souvent. Les hameçons à homard sont certainement cool, cependant.

Y a-t-il autre chose que vous aimeriez partager avec nous ?
Jörg et Nils :
Nous disons tous les deux qu'il faut se sentir à l'aise avec ce que l'on porte et que ses vêtements ne doivent être ni un uniforme ni un costume. Les vêtements peuvent faire ressortir votre moi intérieur et si c’est le cas, les gens diront toujours que vous êtes belle. Comme le dit notre ami Andreas @duewelsblog : on s'habille toujours pour les autres, jamais pour soi. Le style, c'est aussi le respect des autres qui vous regardent. En vous habillant bien, vous faites preuve de respect envers les autres et ils vous rendront toujours ce respect.

Never let you down