Wiseguy Attitude

Édition : #03
Nom : Stephen Smith
Date : 27 juillet

Instagram : stephenthebarber13
Stephen porte le Dapper Barber Pole Large Bretelles No. E5319

Stephen, s'il te plaît, parle-nous un peu de toi ?
Je suis un maître barbier enregistré dans l'État de Caroline du Nord, aux États-Unis. Je suis enthousiasmé par mon parcours actuel car je n'ai pas toujours travaillé dans des domaines de carrière qui me convenaient bien. Je remplis mon objectif maintenant, je suis capable de donner aux autres le « cadeau » qui m'a été fait et je suis vraiment heureux. Je m’entoure d’un « cercle » incroyable et prospère et je suis enthousiasmé par l’avenir.

Comment êtes-vous devenu barbier ? Quand as-tu su que ça allait être ton métier
Une histoire intéressante, en fait. À l'époque, ma mère faisait partie de ces parents qui me coupaient les cheveux dans la cuisine de temps en temps avec le kit de coiffure maison. Vers l’âge de 14 ans, j’ai commencé à me couper les cheveux. Cela a pris un peu de temps mais je me souviens avoir compris le concept assez tôt. J'ai commencé à couper les cheveux de mes amis au lycée. Ensuite, j'étais ce type, pendant mon service militaire, qui coupait les cheveux de tous les gars pour les inspections. Tout au long de ma vie, et quel que soit mon travail, je me suis coupé les cheveux, ainsi que ceux des autres. Alors que j'entrais dans la cinquantaine, je suis devenu mécontent de la carrière dans laquelle j'étais impliqué, alors j'ai fait un acte de foi et j'ai décidé de fréquenter l'académie de barbier à plein temps pour le bien du bonheur. Alors, quand ai-je su que ce serait mon métier ? Il y a à peine quatre ans.

Vous êtes devenu l'un des premiers ambassadeurs de Wiseguy ; comment s'est passé ce voyage ?
Une véritable bénédiction. Je suis très attentif aux produits et aux entreprises avec lesquels je m'associe et j'ai eu la chance incroyable de travailler avec Mike et toute l'équipe de Wiseguy. Ils ont cru en moi depuis mes débuts en tant qu'étudiant barbier, et je leur ai rendu volontiers la pareille en croyant en leur marque, leur objectif et leurs produits.

Comment se sont passées ces dernières années pour vous ? Il semble que vous ayez vraiment bien surmonté tous les défis ?
Le Covid-19 nous a tous frappés en mars 2020. C'était juste alors que j'étais dans la dernière ligne droite de mes études de barbier. La société était « fermée ». J'ai pu terminer et obtenir mon diplôme. Le premier salon de coiffure dont je faisais partie, après l'obtention de mon diplôme, était sur le point d'ouvrir ses portes deux jours après que notre État ait été autorisé à retourner au travail. J’ai pu me lancer sans délai, et c’est à ce moment-là que toutes les « coupes de cheveux Covid/hommes des cavernes » ont été abondantes. Occupé occupé.

Quel est votre objectif ultime ?
Je me suis lancé dans une activité solo et j'ai ouvert mon propre studio de coiffure le 19 juillet, ici à Raleigh, en Caroline du Nord. C'est une période tellement excitante ! « Restez beau studio de coiffure. » Cette boutique offre tout ce que j'aime dans le métier de barbier et offre la meilleure expérience à mes amis, clients et famille. Cela a été un de mes objectifs. Sinon, du bonheur, de la santé, de bons amis et beaucoup de rires. Les choses simples.

Quel est votre plat préféré ? Est-ce que tu cuisines? La nourriture joue-t-elle un rôle important dans votre vie ?
J'aime vraiment le japonais de style hibachi. Steak et crevettes. Et j'aime cuisiner. Je suis une « ceinture noire » autoproclamée sur un gril au charbon de bois et j'ai peaufiné de nombreux plats du grill au fil des ans. La nourriture est importante, oui, mais mon véritable amour, et mon ennemi juré pour mon abdomen d'âge moyen, est la bière.

Quels vêtements considérez-vous comme vos persistants ? Ou votre style évolue-t-il constamment ? Qu'en est-il des vêtements de travail et des vêtements décontractés ?
Je plaisante lorsqu'on me pose des questions à ce sujet en disant : « Mon objectif est d'amener les gens à se demander si je m'apprête à voler l'endroit ou si je le possède. » Cela signifie que mon style personnel est une combinaison de classique et de pimpant, avec un côté motard/viking. Éléments de denim et de cuir, avec bretelles, accessoires, casquettes et cravates. Cela déroute les gens mais cela me semble tellement bien. Des jeans et des t-shirts au cours d'une journée normale, et à cause de ma dépendance au hockey sur glace, beaucoup de maillots de hockey.

Des icônes de style ?
Les classiques :
-Elvis
- James Dean
-Sinatra
-Brando

Avez-vous porté un appareil dentaire/jarretelles avant de rencontrer l'équipe Wiseguy Original ? et si non, pourquoi pas? Des suggestions pour les personnes qui n’ont jamais envisagé de porter des bretelles ?
Oui. Je l’ai absolument fait. À l’époque, c’était un look que l’on ne verrait jamais personne porter et j’ai toujours apprécié les looks classiques et rétro pour hommes. Chaque fois que je les portais, des compliments arrivaient toujours ; les dames surtout. Ils correspondent parfaitement à mon style personnel. Lorsque Wiseguy est arrivé sur scène, avec ses designs, son matériel et sa qualité fantastiques, j'ai immédiatement su que je voulais faire partie de leur mission. Si vous n'avez jamais porté de bretelles, commencez par une paire. Noir, marine ou marron. Simple. Essaie. Ils sont très confortables et soulagent de porter constamment une ceinture. Soyez simplement prêt à recevoir ces compliments.

Vous avez déjà des favoris dans l'assortiment Wiseguy ? Des modèles? Large, Slim ou Skinny ? Hameçons, clips ou boucles à homard ? Cuir ou élastiques ?
Oh, par où dois-je commencer ? La série Crazy Horse Flex . Des beautés. Le « Barber Wide » et le « Dealmaker Wide » de la série Dapper sont très usés. Mes préférés et mes favoris doivent être le "Schorem Barber Pole Wide" . Série Dapper et cuir. J'utilise tout le matériel de montage en raison de toutes les façons dont je porte mes Wiseguy.

Des anecdotes amusantes sur vous que la plupart des gens ne connaissent pas encore ?
La plupart des gens sont surpris de découvrir que je suis en réalité une personne très introvertie. Calme. Le métier de barbier est très social et ma page Instagram laisserait croire à quelqu'un que je suis toujours en mouvement avec mes cheveux en feu. Ce n’est pas vrai du tout.

Never let you down.